La commissaire Chassepierre est de retour

La commissaire Alice Chassepierre fait son grand retour et elle s'apprête à souffrir avec sa nouvelle acolyte. Je vous laisse découvrir l'énergumène dans cet extrait.

Vous avez trouvé qui a tué Dona Claudia ? Saurez-vous trouver qui a tué le commissaire-priseur ?

Extrait du tome 2 de "Commissaire Chassepierre"

Elle entre dans le chalet, prend une seconde pour apprécier la chaleur l’enivrer, et aperçoit son acolyte au bar. Ce petit imbécile lui revient bien, trop bien. Elle s’installe au bar, se demandant encore pour quelle raison il voulait la voir. Leur petite entreprise est si bien rodée. Il scanne les cartes. Ils se retrouvent le lundi à quatorze heures au bout du chemin pavé, il lui remet le scanner rempli de la semaine, elle lui donne une liasse de billets et un nouveau scanner. Aucune raison de se rendre sur le lieu du délit.

— Sois gentil, sers-moi un Irish Coffee.

Il s’exécute.

— Pourquoi n’étais-tu pas au rendez-vous ?

— Il y a encore des clients, c’est pour ça que je t’ai demandé de venir.

Elle l’écoute à peine, elle sirote son Irish.

L’endroit lui plaît. Il lui tend un doggy bag. Au moment où elle prend le paquet, les deux clients se lèvent et se dirigent droit sur Jiji.

— Police !

Elle se retourne, met un coup de poing dans la glotte du premier policier en civil et se met à courir.

— Elle est sérieuse ? dit le deuxième agent.

— Rattrape-la !

Jiji prend de l’avance, mais le bac pour traverser est de l’autre côté. Il vient de ramener sur l’autre rive les derniers clients. Elle aperçoit une barque, jette son sac en carton dedans et grimpe non sans mal dans l’embarcation. Elle commence à ramer. Elle vient de quitter la berge et n’en peut déjà plus.

— Putain ! C’est dur !

— Police ! Vous êtes en état d’arrestation ! Revenez ici !

Elle s’écroule au fond de la barque, exténuée.

— Venez me chercher ! hurle-t-elle.

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout